Les rencontres de la CIIVISE

Les rencontres de la CIIVISE : aller au-devant des victimes pour faire connaître l’appel à témoignages

À partir d’octobre, la commission se déplacera dans les grandes métropoles régionales à la rencontre des victimes, de leurs proches, mais aussi des acteurs de terrain : ce sont les “Rencontres de la CIIVISE”.

La prochaine aura lieu à Bordeaux, le 19 novembre de 17H00 à 19H00.

Quand ?

Le 19 novembre de 17H00 à 19H00

Où ?

A l’Ecole nationale de la magistrature

Grand amphithéâtre Simone Veil – 10, rue des frères Bonie

Qui peut y accéder ?

Tout le monde, sous réserve d’inscription préalable (pour tenir compte des jauges liées aux contraintes sanitaires) et de présentation d’un pass sanitaire.

La commission se déplacera une fois par mois. Les horaires et lieux des prochaines réunions publiques seront publiés rapidement.

La CIIVISE a pour mission principale de recueillir la parole des personnes ayant été victimes de violences sexuelles dans l’enfance. De nombreuses personnes ont déjà témoigné par courriel, au téléphone, ou à la commission. Les rencontres dans plusieurs villes de France ont vocation à engager un dialogue avec les victimes, leurs proches et les acteurs de terrain notamment pour sensibiliser à l’appel à témoignages, qui a été lancé par la commission le 21 septembre dernier.


Ces rencontres prendront la forme de réunions publiques, ouvertes à toutes et tous, en présence des co-présidents de la commission et d’acteurs de la protection de chaque territoire. Si à cette occasion, des personnes souhaitent être auditionnées, il sera possible de prendre rendez-vous auprès des membres de la commission. A ce stade, les auditions de victimes en formation restreinte de la commission ont lieu à Paris. Les frais de déplacement des victimes sont pris en charge par la commission.


Outre l’organisation d’une réunion publique, chaque déplacement de la commission sera organisé en deux temps : d’une part, la visite d’un lieu repéré pour ses pratiques professionnelles protectrices, et d’autre part, la réunion des acteurs et actrices institutionnelles de la région (préfets, magistrats, procureur de la république, police, gendarmerie, associations de victimes, collectivités publiques, etc.).

TEMOIGNER

PROTEGER

OUVERT A

TOU.TE.S

PROTECTION

DES ENFANTS